Message de la présidente de l’ACSF

Alix Bacon, CAM President

Chères membres,

L’Association canadienne des sages-femmes a lancé plus tôt cette année une nouvelle théorie du changement pour 2021-2025 pour remplacer notre ancien plan stratégique. Cette nouvelle vision pour notre travail, axée sur les résultats et par ailleurs très emballante, s’articule autour de notre objectif ultime : un accès équitable à d’excellents soins de santé sexuelle, reproductive et néonatale prodigués par des sages-femmes et accessibles à toutes et tous. Du même coup, nous avons mis à jour nos valeurs organisationnelles. Nos processus décisionnels sont dorénavant guidés par l’égalité, la responsabilité, le respect et l’intégrité.

 

Je vous encourage à examiner de plus près l’impact que nous souhaitons avoir sur chacun des trois piliers de notre travail : défense de la profession, renforcement des associations et promotion de l’excellence. Quelques exemples de nos accomplissements :

 

 

Travail de plaidoyer

En 2021, à l’occasion des élections fédérales, nous avons mené avec succès une initiative de mobilisation en faveur du renouvellement du financement de la pratique sage-femme autochtone. Nous avons été ravis de voir le parti Libéral s’engager à ouvrir l’accès des sages-femmes au programme fédéral d’exonération de remboursement du prêt d’études et à relever les niveaux d’exonération. Nous avons également fait des présentations au Comité permanent de la condition féminine et à Affaires mondiales Canada et avons plaidé pour que le programme d’enseignement de la profession sage-femme de l’Université Laurentienne soit relocalisé dans le Nord, dans un lieu bilingue.

 

Renforcer les associations

La publication d’un cadre fondé sur des données probantes pour le renforcement des associations de sages-femmes (merci à Kirsty Bourret et Cristina Mattison pour les recherches et la synthèse!) nous a permis d’obtenir du financement supplémentaire pour poursuivre la phase deux de ces recherches afin d’évaluer sa possible application à nos associations provinciales et territoriales au pays. Nous avons lancé des études de cas en Alberta, en Nouvelle-Écosse et à Terre-Neuve-et-Labrador, et nous poursuivons les recherches en République démocratique du Congo et avec la Puntland Association of Midwives. À l’international, nous continuons à travailler avec les associations de sages-femmes au Soudan du Sud, en Somalie et en Haïti. Finalement, un nouveau projet international de pratique sage-femme, mené par l’ACSF et financé par Affaires mondiales Canada, démarrera prochainement avec nos partenaires de longue date en République démocratique du Congo et au Soudan du Sud.

 

 

Promouvoir l’excellence

En plus d’avoir organisé un congrès annuel virtuel, nous avons lancé L’ACSF apprend, une plateforme qui propose toute l’année des possibilités d’apprentissage et des ateliers sur divers sujets tels que les perspectives antiracistes et la réticence à la vaccination. De plus, le National Aboriginal Council of Midwives (NACM), en partenariat avec l’Université de la Colombie-Britannique, ont obtenu du financement pour mettre sur pied un cours gratuit de formation continue sur la communication entourant la vaccination à l’intention des sages-femmes. Finalement, de concert avec l’Université McMaster, nous élaborons des cours de perfectionnement professionnel pour mieux outiller les sages-femmes à contrer la violence fondée sur le genre.

 

En ces temps instables, incertains, complexes et marqués par l’ambiguïté, je suis reconnaissante envers les membres du CA et du personnel qui ont consacré temps et efforts à fabriquer cette étoile du nord pour nous guider. J’ai hâte de vous partager nos futurs succès et apprentissages et de vous montrer comment notre travail permet d’accroître l’accès équitable à des services de sage-femme pour toutes et tous.

 

Sincères salutations, 

Alix Bacon, SF 

Présidente de l’ACSF 

Cette année, l’ACSF a eu 20 ans !

Profitez de ce court message de notre présidente, Alix Bacon, qui célèbre les 20 dernières années de l’ACSF et se félicite des 20 prochaines années de la profession de sage-femme.

Voir message >