Vidéos du Congrès ICM 2017 à Toronto

31 jui, 2017

Plus de 4 000 sages-femmes de plus de 110 pays ont assisté au 31e congrès triennal à Toronto, au Canada, en juin 2017. Des milliers de personnes ont marché dans les rues de Toronto le 17 juin pour améliorer les soins de santé pour les mères et les bébés. Leur message? Les sages-femmes sont des fournisseurs de soins de santé primaires. Ils fournissent des soins de sauvetage aux personnes enceintes et aux nouveau-nés à travers le monde. La santé reproductive est un droit humain. Le monde a besoin de plus de sages-femmes!

La ministre de la Santé du Canada, Jane Philpott, s’adresse à un auditorium rempli de sages-femmes du monde entier lors du Congrès triennal de l’ICM à Toronto. Le ministre Philpott a expliqué ce qu’elle et le gouvernement canadien cherchent à changer dans le système de santé du Canada, avec l’aide des sages-femmes canadiennes. Elle a également expliqué que l’Assemblée des Premières Nations au Canada a un programme de transformation de la santé qui appelle expressément les gouvernements à travailler avec les Premières nations pour soutenir le développement de programmes de sage-femme autochtones, y compris des programmes de formation pour les sages-femmes autochtones.

La secrétaire parlementaire du ministre du Développement international, Celina César-Chavannes, a annoncé aux participants de ICM 2017 que le Canada s’est engagé à investir 650 millions de dollars pour améliorer la santé et les droits sexuels et reproductifs au cours des trois prochaines années. Le gouvernement canadien investira un 100 millions de dollars supplémentaires sur cinq ans pour répondre aux besoins des organisations locales de femmes dans les pays en développement. Dans les prochains cinq ans, les investissements et les programmes visant spécifiquement l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes représenteront 15% de l’aide bilatérale au développement du Canada

Des sages-femmes de partout au Canada se sont réunies pour chanter pour leurs consoeurs de partout dans le monde. Écoutez-les  chanter Amazing Birth, une adaptation de Amazing Grace, lors de la cérémonie d’ouverture du congrès ICM de Toronto.

Les sages-femmes métisses Heather Heinrichs et Nathalie Pambrun parlent de la pratique sage-femme autochtone, l’évolution du conseil national autochtone des sages-femmes, le National Aboriginal Council of Midwives (NACM), et les inégalités qui existent au Canada, au cours d’un des ateliers de l’ICM 2017 à Toronto. L’atelier intitulé «Developing Effective Midwifery Associations» a attiré des sages-femmes autochtones de diverses régions du Canada ainsi que de pays comme le Mexique et le Pérou.

Share This