Un nouveau comité et de nouveaux groupes de travail

25 sep, 2018

Le comité national de l’ACSF sur les maisons de naissance a été créé pour promouvoir l’accouchement normal, le choix du lieu de naissance, le modèle canadien de la pratique sage‑femme et les soins de maternité primaires à proximité du domicile.

Les dix sages‑femmes et l’étudiante sage‑femme de ce comité appuieront les associations membres de l’ACSF (les associations provinciales et territoriales ainsi que NACM) dans le partage des ressources et le transfert des connaissances en matière de pratiques exemplaires pour le développement et la gestion de maisons de naissance. De plus, le comité plaidera en faveur des maisons de naissance et facilitera la recherche sur ces établissements.

Ses responsabilités sont les suivantes :

  • élaborer un énoncé de principe à propos des maisons de naissance;
  • plaider en faveur de maisons de naissance subventionnées, dirigées par des sages‑femmes et gérer de façon autonome;
  • offrir une plateforme pour partager des ressources et transférer des connaissances en matière de pratiques exemplaires pour la planification et la gestion des maisons de naissance;
  • proposer des recommandations au conseil d’administration sur des enjeux actuels et émergents;
  • obtenir l’avis de clients actuels ou potentiels de sages‑femmes.

Le groupe de travail sur la prestation de soins primaires par des sages‑femmes en milieux hospitaliers mettra au point un énoncé de principe faisant partie d’une série de trois énoncés de position relatifs au lieu d’accouchement. Cette responsabilité va dans le sens de l’objectif stratégique de l’ACSF de promouvoir l’accouchement normal, le choix du lieu d’accouchement, le modèle canadien de pratique sage‑femme et les soins de maternité primaires à proximité du domicile.

Finalement, le groupe de travail visant à élaborer un énoncé de principe sur la prestation d’avortements par les sages‑femmes commencera aussi son travail cet automne. L’énoncé plaidera en faveur d’un meilleur accès aux services d’avortement au Canada dans une optique de droits de la personne, ainsi que de l’élargissement du champ de pratique des sages‑femmes afin qu’il inclue la prestation de soins d’avortement. Même si l’énoncé sera ancré dans le contexte canadien et abordera la pertinence de la disponibilité sur appel et de la continuité des soins qui font partie du modèle de la pratique sage‑femme au Canada, il pourra aussi être cité en référence internationalement comme pratique exemplaire.

Nous remercions toutes les personnes qui ont déposé leur candidature pour travailler dans ces trois nouveaux groupes. La participation des membres à ces initiatives est cruciale à l’avancement des objectifs stratégiques de l’ACSF.

Share This