ÉNONCÉ DE PRINCIPE SUR LA LUTTE AU RACISME À  L’ENDROIT DES AUTOCHTONES

L’Association canadienne des sages-femmes (ACSF) adopte officiellement les appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation (CVR), les appels à la justice de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées (ENFFADA), la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones (DNUDPA), le principe de Jordan et le principe de Joyce. Nous invitons officiellement tous les ordres de gouvernement et tous les établissements de santé et d’éducation à faire de même. Lire l’énoncé de principe >

Reconnaître et répondre à la violence familiale : nouveau rapport

Un nouveau rapport de l’Association canadienne des sages-femmes et du National Aboriginal Council of Midwives souligne que la plupart des sages-femmes et des étudiant.e.s sages-femmes qui ont répondu au sondage d’évaluation des connaissances sur la violence familiale travaillent avec des personnes vulnérables à la violence familiale. Cependant, elles sont plus susceptibles de travailler avec des personnes vulnérables à la violence conjugale par rapport à la maltraitance des enfants.

C’est l’une des conclusions d’une Sondage d’évaluation menée par le ACSF et le NACM pour identifier les lacunes dans les connaissances et les compétences actuel des sages-femmes quant à la reconnaissance de la violence familiale et leur capacité d’intervention. Les résultats du sondage aideront le ACSF et le NACM à s’adapter et à développer des ressources pour répondre aux besoins des sages-femmes dans le cadre d’un projet de trois ans visant à renforcer la capacité des sages-femmes à lutter contre la violence familiale.

Lisez « Reconnaître la violence familiale et y répondre : rapport du sondage d’évaluation des connaissances » pour découvrir :

  • Comment les sages-femmes en exercice décrivent leur rôle dans l’atténuation de la violence familiale
  • Pratiques exemplaires et défis pour reconnaître et répondre à la violence familiale
  • Obstacles systémiques à la lutte contre la violence familiale
  • Lacunes dans les connaissances, les compétences et les ressources

Lisez le rapport ici >

ÉNONCÉ DE PRINCIPE SUR LA VACCINATION CONTRE LA COVID-19 POUR LE PERSONNEL DE SANTÉ

L’Association canadienne des sages-femmes (ACSF) et le National Aboriginal Council of Midwives (NACM) sont les organisations nationales qui représentent la pratique sage-femme au Canada. L’ACSF a pour vision l’accès équitable pour toutes et tous à d’excellents soins de santé sexuelle, reproductive et néonatale prodigués par des sages-femmes. Les valeurs de l’ACSF : responsabilité, équité, intégrité et respect. L’impact que nous souhaitons avoir et nos valeurs guident notre travail et nos efforts de plaidoyer. Les sages-femmes canadiennes et autochtones sont des figures respectées en santé qui occupent un rôle important dans la prestation des soins primaires et contribuent à améliorer la santé des familles. Lire l’énoncés de principe >

Reconnaître continue

Si vous avez manqué les sessions en direct, ne vous inquiétez pas. Tout a été enregistré. Vous pouvez toujours obtenir un billet et accéder aux 43 sessions enregistrées et à la demande pendant tout le mois. Rendez-vous sur Knovember.ca >

Rapport annuel 2021

Consultez notre dernier rapport annuel avec tous les détails sur la stratégie de l’ACSF pour soutenir les sages-femmes à travers le Canada dans le futur. Lire le rapport annuel 2021 >

Journée du chandail orange – Journée nationale de la vérité et de la réconciliation

Un message de la présidente de l’ACSF

La Journée du chandail orange a été déclarée Journée nationale de la vérité et de la réconciliation par le gouvernement fédéral. Cette journée servira à rendre hommage aux personnes survivantes, à leur famille et à leur collectivité, et permettra de s’assurer que la commémoration de l’histoire et des séquelles des pensionnats autochtones demeure un élément essentiel du processus de réconciliation. Lire plus >

Déclaration sur la fermeture du programme de sage-femme de l’Université Laurentienne

L’ACSF, la NACM, l’ACFSF, le CCOSF et l’ACEPS ont publié une déclaration commune sur la fermeture du programme de sage-femme de l’Université Laurentienne. Lisez la déclaration ici >

COVID-19

Nous continuons à surveiller la pandémie de COVID-19. Des informations utiles pour le grand public et les sages-femmes sont disponibles ici.